Le Hastag #Lwili ou la clé de la « révolution » au Burkina ?

Étiquettes
31 octobre 2014

Le Hastag #Lwili ou la clé de la « révolution » au Burkina ?

Illustration #lwili de la communauté TweetUp226
Illustration #lwili de la communauté TweetUp226

Depuis le début de la « révolution » au Burkina dont le 30 octobre 2014 demeure un épisode très historique, les internautes, blogueurs, cyberactivistes adeptes de Facebook, Twitter et YouTube, ont déclenché une mobilisation populaire avec à la clé le hastag #LWILI. Ce dernier est massivement utilisé pour chacune des publications sur le web 2.0 et ayant trait à l’actualité burkinabè. Quel est alors le sens de ce tag au cœur de la révolution au pays des hommes intègres ?

#Lwili  qui signifie « oiseau » en Mooré, une langue burkinabè, se réfère selon ses initiateurs de la communauté TweetUp226, à l’oiseau représenté sur le pagne traditionnel Lwili Pendeè du peuple Mossi (un peuple du Faso). Le #Lwili (« oiseau ») est aussi un symbole faisant allusion à l’oiseau de Twitter.  Choisi par des twittos le 24 mai 2013 à Ouagadougou, lors de la deuxième édition du #TweetUp226, #Lwili a pour objectif de regrouper toutes les informations sur le web 2.0 relatif au Burkina Faso.

Un manifestant de la révolution #lwili
Un manifestant de la révolution #lwili

Depuis le début de la révolution dans le pays, #Lwili est devenu l’un des tags les plus utilisés ou mieux un outil de mobilisation comme ce fut le cas lors du printemps arabe où les outils participatifs du web 2.0 ont fait tombées de vielles dictatures. Avant #Lwili, il y existait déjà dans le pays les hastags #Burkina, #BF ou encore #BF226.

Les Africains ont leurs #hastags

En Afrique, chaque communauté dispose ses propres #Hastags pour tout évènement, actualité et manifestation de grande envergure. Chez moi au Togo par exemple vous lirez souvent les tweets de la communauté togolaise sous le hastag #Team228 en référence à l’indicatif du pays, #Tginfo ou simplement #Togo. 

Les amis ivoiriens vous inviteront à lire leurs tweets sous le hastag #Kpaktoya, pareil chez les Gabonais et Camerounais qui co-utilisent le hashtag #Kongossa. Retrouvez #Madagasikara chez les frères Malgaches #Djazair chez les Algériens, la #team221 au pays de macky Sall sans oublier #TeamAfrica très utiliser par les twitos africains.

Viva #Lwili !!!

Viva Africa  !!!!

Partagez

Commentaires

Emmanuel Vitus
Répondre

Bonne Lecture!!!

Ulrich Tadajeu
Répondre

Billet intéressant surtout en ce qui concerne la définition de #Lwili mais je pense que ce hashtag n'a pas joué un grand rôle dans la mobilisation en elle-même mais plutôt dans l'internationalisation du conflit.

Emmanuel Vitus
Répondre

Merci beaucoup cher Ulrich pour l'intérêt. vous avez raison, sur le plan de la mobilisation au Burkina, il semble d'après les dires de Jeune Afrique que seules les radios et télévisions locales ont joué le plus grand rôle, mais à l’international comme souligné le Hastag a joué un rôle très important. Il a été utilisé dans plus de 300.000. Alors vous conviendrez avec moi que ce n’est pas rien comme le dira l’autre. Bon week-end en attendant que ces révolutions web 2.0 inspirent aussi les africains qui croupissent sous le joug des néo impérialistes et despotes africains.