Pour Ouattara J’accuse !!!

@ Capture d'écran Africa 24 tv

@ Capture d’écran Africa 24 tv

M. Djibril Ouattara Directeur général de la société de téléphonie mobile Moov-Togo, a été limogé pour « un déficit de management et de gestion des relations avec les autorités étatiques », rapporte une source proche de la filiale du groupe Etisalat qu’il dirige depuis sa reprise de fonction en 2009.

La source rapporte que l’Ivoirien a été relevé de ses fonctions pour diverses raisons, dont « la gestion catastrophique et opaque » de la société Moov-Togo, ces dernières années. « Le laxisme, la navigation à vue et le non-respect de certaines clauses inscrites au cahier des charges de la société dans son contrat avec l’état togolais avaient occasionné une sanction de plus d’un milliard à la société infligé par L’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ART&P) » ajoute la source.

Avec un système verrouillé qui n’accorde pas une participation des Togolais au capital de Moov-Togo à hauteur de 30 % comme prévu dans la clause, Djibril Ouatara a certainement payé le prix de cet amateurisme par son limogeage. Les informations reçues indiquent qu’un nouveau directeur sera très prochainement nommé par le groupe Atlantique Télécom avec pour feuille de route la redynamisation de sa société et la restructuration

Pour Djibril Ouattara J’accuse !!!

Quand ma source au sein de la société m’a envoyé l’information il ya quelques semaines, j’ai eu du mal à le croire. D’abord aucun journal n’en parlait et aucun site d’information n’a publié la moindre dépêche, je me disais que c’était une fausse alerte et j’avais bien peur de me lancer dans une aventure de diffusions de fausses informations. En rentrant ce soir, j’ai aperçu que j’avais pourtant l’exclusivité d’un scoop que j’ai manqué d’exploiter. Les Journaux venaient d’avoir l’information et chacun courait dans tous les sens pour trouver les plus gros titres. Toute la journée, la question qui me taraudait la tête était de savoir pourquoi c’est Djibril Ouatara que le vent doit emporter. C’est à lui de décider de l’ouverture du capital à 30 % au Togolais ou c’est au Conseil d’administration d’en décider ? Avait-il le pouvoir de le faire unilatéralement ? Certainement pas.

J’ignore pas mal de trucs sur la gestion interne de cette société et bien que je nais eu aucune relation personnelle avec le monsieur à part les poignées de mains lors des conférences de presse et autres occasions à titre professionnelles, il faut noter que cet homme était pourtant félicité par bon de nombre de Togolais pour ses exploits à la tête de cette compagnie.

Les résultats sont là et les faits parlent d’eux-mêmes !

Il est souvent été présenté comme l’artisan du renouvellement de cette société qui croupissait sous le poids d’une dette estimée à plus de 20 milliards imposé par l’ART&P pour le non-renouvellement de sa licence avec cinq mois de cessation d’activité dans le pays. En deux ans de gestion, Djibril Ouatara a pu investi plus de 50 milliards dans le domaine des nouvelles technologies modernes avec croissance exponentielle de ses abonnés, passés de nos jours à 1,3 million, soit 47 % du marché national. Une part de marché qui n’a cessé de croître. Avec l’insertion de Flooz-Mobile-Money, un moyen mobile permettant de faire des transactions financières à moindre cout dans le pays. Des innovations qui n’existaient pas dans le pays. Aujourd’hui était que deux sociétés sur le marché de la téléphonie mobile au Togo, Moov-Togo a su joué sa concurrence avec Togo cellulaire, une concurrence qui a failli fragiliser Togo cellulaire habitué à servir ses clients comme bon lui semble.

Aux dernières nouvelles, l’Ivoirien a été très vite recueilli et désigné comme nouveau directeur général d’Airtel Niger où il devra booster le développement stratégique de la filiale indienne. Que bon vent l’accompagne.

Togolais viens, bâtissons la cité!