Université de Lomé : Messanvi Gbéassor à la barre !

Pr. AHADZI-NONOU  crédit photo ub.tg

Pr. AHADZI-NONOU
crédit photo ub.tg

Le professeur AHADJI NONOU n’est plus président de l’Université de Lomé. L’information est tombée hier dans un communiqué officiel issu du conseil des ministres. Il sera assisté dans sa tâche par le professeur Koffi Sanda, nommé premier vice-président chargé des affaires académiques et Mme Awovi Kafui KPEGBA, deuxième vice-présidente de l’Université chargée des affaires administratives de l’Université de Lomé.

Nommé en 2006 à la tête de l’université de Lomé, c’est sous la direction du Pr AHADZI-NONOU que le « très contesté » système LMD connaitra son application à partir de 2008.

À 59 ans, il cède son fauteuil à l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et vice-président de l’Université Catholique (UCAO-Lomé), Pr Messanvi Gbéassor.

Le professeur AHADJI NONOU à l’heure du bilan…

Pendant 8 ans, le Professeur AHADJI NONOU a dirigé l’université de Lomé, cette première université publique du pays avec un bras de fer et des gangs de velours hors pair. Aujourd’hui à l’heure du bilan, les 8 dernières années de l’université de Lomé peuvent se résumer en ces quelques mots « une immense pagaille ! ».

Étudiants lors d'une grève en 2011

Étudiants lors d’une grève en 2011

On note que les conditions de travail n’ont jamais été autant désastreuses sur le campus universitaire de Lomé. En plus de l’introduction hasardeuse du système Licence Master Doctorat (LMD) qui bouche dangereusement l’avenir des étudiants, aucune perspective ne pointe à l’horizon pour encourager le retour aux amphis des étudiants togolais estimés aujourd’hui à environ 68 000.

Contre vent et marée, grèves tous azimuts, emprisonnements, répressions, exclusions d’étudiants, aucun de ces fléaux n’a pu emporter l’ancien étudiant de Poitiers de son fauteuil de président de l’université de Lomé. Même si le communiqué officiel du gouvernement qui le relève de ses fonctions n’a précisé aucune raison, il faut préciser que l’homme a été récemment,  nommé à la cour constitutionnelle du Togo.

Une lueur d’espoir pour les étudiants

Pr. Gbeassor au Millieu @crédit photo news.ch

Pr. Gbeassor au Millieu
@crédit photo news.ch

Avec la nomination du Pr Messanvi Gbéassor aux affaires, l’université de Lomé semble avoir désormais du vent en poulpe pour des réformes et restructuration majeurs. L’heure n’étant plus « aux tergiversions » et à « la navigation à vue », vivement que le nouveau locataire des lieux et son équipe prennent les taureaux par les cornes pour rectifier le tir à cette rentrée. L’honneur, la dignité et l’avenir des cadres de demain sont désormais entre leurs mains.

Togolais viens, bâtissons la cité !